Rémunérations délirantes des grands patrons, rien n'a vraiment changé

Dans le journal les Echos du 27/12/2016 , un nouvel article qui confirme que rien n'a changé dans le monde des rémunérations délirantes des "grands patrons" d'industrie.

Ni d'ailleurs dans la notion de cumul de fonctions dirigeantes. Puisque les entreprises et leur Conseils d'Administration ne peuvent pas s'auto-réguler, il faudra bien que la force publique le fasse.

A quand la tranche à 60% pour les plus hautes rémunérations, un réel impôt global sur les revenus progressifs pour les revenus du capital et l'impôt global sur le patrimoine pour redistribuer l'argent ainsi abusivement prélevée sur les entreprises.

Lire la suite